Et si on devenait plus minimaliste à la rentrée ?



La rentrée ça a toujours du bon, c’est comme un cycle. Ok c’est la fin de quelque chose, ici : tes vacances. Mais cela te donne l’occasion aussi de commencer autre chose… Et pourquoi pas de positif ? D’ailleurs c’est simple, on a souvent besoin de se fixer des dates butoirs pour débuter. La reprise d’un régime ? « Je reprendrai lundi ». Arrêter de fumer ? « Je le ferai le 1er janvier ». Et si pour cette rentrée, on décidait d’être plus minimaliste ?


Alors attention je te vois venir. Tu penses sans doute que l’on va te parler de recycler tes déchets, d’utiliser des toilettes sèches et de n’avoir chez toi que des bocaux et des produits achetés en vrac. Non. Chez Wam, on est d’avis qu’il faut y aller étape par étape.


Alors comment commencer sans trop t’effrayer ? Commence par faire le vide chez toi. Oui, oui, la bonne vieille technique de Marie Kondo. Tu n’as pas pu échapper à certains de ses conseils, et même si jusqu’à présent tu avais réussi à être hermétique à son livre ou à son émission sur Netflix, tes collègues ou tes amies t’ont forcément tannée avec Marie Kondo, comme si cette personne était devenue un membre à part entière de leur famille. Ou notre Pascal, le grand frère du rangement.

Après tout la consommation ça reflète un peu ta personnalité. C’est en fonction de ton éducation, de ta culture, et parfois même de ton caractère et des tes humeurs. Ne dit-on pas que, lorsqu’on est triste ou énervée, on a bien plus souvent tendance à partir pour une virée shopping histoire de nous « vider la tête » ? Oui mais si tous ces achats compulsifs ne venaient pas, au final, nous envahir ?


Pour éviter tout ça, quelques règles d’or :


1. On n’achète que ce dont on a besoin. C’est à dire plus grand chose, puisque la grande majorité de nos achats sont en fait des envies que l’on se crée. On essaie, et on voit.


2. On fait le grand tri dans nos vêtements. Marie Kondo a raison sur ce point : si un vêtement ne t’inspire pas de plaisir, alors tu t’en débarrasses. Pour les moins courageux/ses d’entre nous, vous pouvez toujours ranger ces vêtements dans un carton si vous avez un réel doute. Par contre la saison d’après, s’ils ne t’ont pas manqué, allez hop, tu donnes. Et surtout, on arrête les « on ne sait jamais », « ça peut toujours servir ». Car ce n’est JAMAIS vrai.


3. On donne OK mais pas que. Pour les habits de valeur, et qui sont en parfait état, rien ne t’empêche de les vendre sur Vinted ou tout autre site de seconde main. Non seulement cela te débarrassera des vêtements que tu ne mets plus, mais en plus tu gagneras un peu d’argent, ce qui est toujours bon à prendre !


4. Lance-toi des défis : tu n’achètes de nouveaux vêtements qu’avec l’argent que tu as gagné en revendant les anciens. Ou alors, tu ne peux t’acheter une nouvelle veste que si tu t’es séparée d’une autre veste. On remplace, on n’accumule pas.


5. Vas-y étape par étape et zone par zone ! Après ton dressing, passe à ta salle de bain. Regarde toutes les dates de péremption, l’état de tes produits, et ne garde que l’essentiel. Personne sur cette terre n’a besoin de 45 rouges à lèvres. Personne n’a non plus besoin de 10 gels douche et 80 vernis ou même de 25 crèmes après-rasage. Alors garde ce qui te fait plaisir lors de l’utilisation, et surtout n’ouvre pas plusieurs produits à la fois !


Un dernier conseil ? Les principales sources d’envie sont Instagram et YouTube. Ne suis que des personnes et des personnalités qui t’inspirent et qui t’apportent de la joie, pour n’importe quelle raison. Arrête de suivre des personnes qui sont là uniquement pour te proposer d’acheter des produits, car la différence avec toi c’est qu’elles sont parfois même payées pour les recevoir. Pas toi… et ce n’est pas ton banquier qui dira le contraire !


By Lily

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon