Instagram, la vitrine erronée du corps idéal !



Instagram, cette plateforme où à chaque glissement de doigt nous pouvons apercevoir une multitude de jolies filles au corps parfait menant une vie heureuse et insouciante, loin de tous les problèmes. Là-bas tout n’est que sourire et bonheur !


Entre les courbes idéalisées de Kim Kardashian et le visage parfait de Bella Hadid, difficile de saliver devant notre propre corps. Instagram est gouverné par ce culte de la beauté où le nombre de likes et de followers nous montrent qu’un seul et même type de corps est adulé par tous, un corps dépourvu de toute imperfection et semblant être entièrement façonné à la main ! Divines et irréelles, nombreuses sont les influenceuses affichant quotidiennement leur corps idyllique, nous poussant alors à nous demander « pourquoi pas nous ? ».


Si Instagram a permis l’avancée et le développement de nombreuses technologies en communication, il y a bien une chose qu’on peut lui reprocher : l’exacerbation du corps idéal. Pourtant, nombreuses célébrités dévoilent aujourd'hui l'envers du décor...



Le corps parfait sur Instagram : réalité ou simple illusion ?


Peau parfaitement lisse et éclatante sans la moindre chance de l’apparition d’un petit bouton, taille ultra fine offrant une silhouette à la forme d’un sablier, abdominaux parfaitement dessinés sans en faire trop, jambes longues et fines dépourvues de toute trace de cellulite : ainsi sont les influenceuses les plus célèbres sur la toile. Cependant, comme on nous l’a si souvent répété, quand il s’agit du monde virtuel il faut bien se rappeler d’une chose : ne pas croire tout ce que l’on voit sur Internet ! Et cela concerne particulièrement bien Instagram, le royaume de l’illusion où chaque photo est parfaitement retravaillée pour vendre du rêve. Filtres, Photoshop, applications spécialisées, angles, tout est réfléchi ! Si bien réfléchi que ces photos paraissent si vraies qu’elles réussissent à nous aveugler et à faire croire que le corps parfait existe. Depuis quelques jours, nombreuses sont les filles d’Instagram à montrer le avant/après des photos parfaitement travaillées, prouvant ainsi que ce fameux corps n’est qu’illusion.



Une illusion qui a un certain impact sur notre santé mentale


Sur Instagram, tout est fait pour nous corrompre, au point même d’en affecter notre santé mentale. À force d’être constamment habitué à consommer ce genre d’images, une partie de soi est convaincue que ce corps photoshopé est celui de la norme. On commence alors à se comparer et à remarquer les moindres « petits défauts » de notre corps, au point parfois de s’en rendre malade. Ce tourbillon de remises en question est accompagné d’une certaine jalousie rendant notre vie vide et banale.



Notre corps avant et après Covid-19


Pour certaines d’entre nous, cette culpabilité face à ces corps de rêve s’est renforcée davantage avec la succession de confinements qui nous ont poussés, contre notre gré, à rester cloitrés chez nous à ne rien faire, au détriment des salles de sport. La pandémie a incontestablement eu un impact dans nos vies, au point de ne plus avoir la même silhouette qu’auparavant. Ces petits kilos de plus n’ont rien de honteux, et c’est bien ce que compte prouver l’influenceuse hollandaise Negin Mirsalehi. Habituellement, le compte Instagram de Negin est semé de nombreuses photos où on la voit arborer sa majestueuse chevelure et son corps digne d’une athlète olympique. Mais depuis quelques jours, son feed a pris une nouvelle tournure : fini les photos parfaitement cadrées et bonjour la vulnérabilité !


Suite à de nombreuses questions sur l’absence de photos récentes de son corps mis en avant, l’influenceuse a voulu montrer sa « métamorphose » à travers des vidéos et photos de son corps avant et après le confinement. Face à l’apparition de ses petits kg, nombreuses ont été les rumeurs de grossesse. Agacée, Negin Mirsalehi a souhaité affronter les critiques en montrant encore plus fièrement sa nouvelle silhouette qui ne change en rien le charme de cette femme.




La montée sur Instagram du mouvement « Body Positive »


Cependant, le cas de Negin Mirsalehi n’est qu’un seul cas parmi tant d’autres. Depuis quelques années s’est développé le mouvement « body positive », qui se veut être le moyen de célébrer le corps de la femme sous toutes ses formes et de lutter contre les diktats de la société. Ronde, mince, grande, petite, la beauté de la femme se veut pluriel à l’image de la (vraie) société et réside dans la confiance en soi ! Les ambassadrices de ce mouvement ne sont autres que Lizzo, Ashley Graham, Beyoncé, Anne Hathaway, Serena Williams ou encore Demi Lovato… tant de femmes qui prônent l’amour de soi et qui insistent sur l’importance d’écouter son corps et ses besoins. Nombreuses sont celles ayant aujourd’hui osé passer le cap du look 100% naturel en espérant montrer que l’image que l’on voit à travers l’écran n’est véritablement qu’une simple image.

0 commentaire
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon