• Juliette Gour

La journée mondiale du cycle menstruel. Pourquoi est-ce c'est important d'en parler ?


"Comment ?! Une journée pour parler des règles, c'est n'importe quoi". Ça, c'est que dirait une personne pas tout à fait éclairée. Boudées et passées sous silence pendant des siècles, les règles sont aujourd'hui au cœur d'un bon nombres de débats. Parce qu'il est important d'en parler, encore plus parce que bien souvent, les menstruations réduisent les femmes au statut d’être impur ou de créature démoniaque.


ROMPRE LE SILENCE

Instaurée en 2014, la journée mondiale du cycle menstruel est avant tout un moyen d'en parler et de déculpabiliser les femmes sur le sujet. Selon l'UNISSEF, on estime, qu'encore aujourd'hui, 66% des femmes sur le continent africain ne disposent pas d'une bonne information sur les règles, passées sous silence jusqu'aux premières menstruations. Plus qu'un sujet "pseudo-féministe" c'est donc avant tout un sujet de santé publique. Si les pays comme l'Inde ou ceux du continent Africain sont souvent montrés du doigt dès qu'il est question de précarité menstruelle, la France n'est pourtant pas en reste. Avec 1,7 million de femmes en précarité menstruelle, le sujet est donc plus que d'actualité.





DEDIABOLISER LES "RAGNAGNAS"

Parce que l'on nous a appris, à nous les femmes, de ne jamais parler directement des règles. Comme si le mot était sale. Pourtant, les Ragnagnas nous accompagnent pour beaucoup depuis notre passage en sixième. Pour les jeunes filles, c'est un signe d’appartenance au monde des adultes, un passe-droit qui prouve que l'on n’est plus tout à fait une enfant. Pour les mères, c'est souvent le début des angoisses. Ne pas savoir comment en parler, expliquer comment on met un tampon, parler de toutes les répercussions que cela va avoir sur le corps, de la possibilité de tomber enceinte... C'est tout un package qui accompagne l'arrivée des premières règles. Un package qu'il ne faut ni minimiser, ni passer sous silence. Car, même en 2020, le corps de la femme est encore boudé dans les cours de SVT et rares sont les professeurs à aborder, en profondeur, tous les aspects qui englobent la puberté féminine.


PAYER POUR ETRE UNE FEMME

Cette journée permet également d'éveiller les consciences sur la question de la gratuité des protections périodiques. Là où le préservatif a trouvé sa place dans l'espace public et s'est démocratisé dans les toilettes des boites de nuit, dans le métro, devant les pharmacies, dans les universités, les protections hygiéniques restent les grandes absentes. On estime en moyenne le coût des règles entre 5 et 10€ par mois, soit en moyenne 4 560€ sur toute une vie si on ne compte pas les antidouleurs et tous les à-côtés du cycle menstruel et prémenstruel. Il est important de rappeler que les protections ne sont toujours pas considérées, en France, comme produit de première nécessité et sont encore soumises à une taxe.

Les solutions ne venant donc pas d'en haut, certaines entreprises ont trouvé des alternatives pour les femmes. En plus des protections dites "classiques" se sont ajoutées des protections plus durables, qui, en plus de permettre des économies, sont aussi plus ecolo-friendly (oui car en plus de coûter cher, les protections jetables sont un fléau écologique). Ainsi, depuis quelques années, serviettes lavables, culottes menstruelles et moon cup se sont démocratisées, apportant ainsi de nouvelles solutions aux femmes, pour qu'elles puissent vivre leurs cycles plus sereinement.





POUR APPROFONDIR LE SUJET

De nombreux comptes Instagram parlent librement du sujet et démocratise les règles : @jemenbatleclito, @gangduclito, @clitrevolution...(oui, il est très souvent question de clitoris dans l'activisme féministe, autre grand oublié de la féminité). Netflix a aussi quelques documentaires qui traitent du sujet en stock, comme le superbe "Les règles de notre liberté" (Oscar du meilleur court-métrage documentaire) qui traite du sujet de la précarité menstruelle en Inde. Et pour les lecteurs ou lectrices, W.A.M vous conseille le très bon livre d'Elise Thiébaut : Ceci est mon sang, Petite histoire des règles, de celles qui les ont et de ceux qui les font. (Aux Editions La Découverte).


SHOPPING MENSTRUEL

Voici une petite sélection de protections nouvelle génération :


CULOTTE MENSTRUELLE

SERVIETTE LAVABLE

MOON CUP


TAMPON BIO



  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon