Nasty Gal : From California to Paris !



C’est tout nouveau, ça vient de sortir. La marque de prêt-à-porter Nasty Gal a choisi la France pour héberger son premier e-shop hors des Etats-Unis et du Royaume-Uni. Pour l’occasion, nous avons rencontré Kelly Byrne, directrice de la marque.


Ce lundi 29 avril, c’est avec un grand plaisir que nous pourrons nous promener sur un site spécialement dédié à la clientèle française, entièrement traduit, avec un service de livraison rapide et surtout, sans frais supplémentaire !


Tu pourras dès maintenant te connecter sur le tout nouvel e-shop, faire ton choix, remplir ton panier et là, surprise, à partir de 50€ d’achats, la livraison est offerte. Bonus, tu peux même retrouver ta commande en bas de chez toi dès le lendemain. Une belle « success story » pour cette marque fondée par la californienne Sophia Amoruso. En 2006, elle lance à 22 ans son propre business en créant le plus simplement du monde sa boutique en ligne sur la plateforme eBay.


Son idée ? Proposer des pièces chinées et retravaillées au fur et à mesure qu’elle arpentait boutiques spécialisées, friperies populaires ou encore associations. Véritable reine de la fripe, elle fait partie de ces personnes qui dénichent les perles rares, comme par exemple le jour où la jeune femme achète pour une poignée de dollars deux vestes griffées Chanel puis les revends pour 1000$. Avoir l’œil, ça peut rapporter gros, la preuve, sa marque est aujourd’hui évaluée à plus de 100 millions de dollars et appartient au groupe Boohoo depuis 2 ans. Nasty Gal emploie plus de 300 salariés dans des bureaux de près de 50 000 m2 en plein cœur de Los Angeles, ce qui, avouons-le, nous fait rêver.


« Même si nous sommes devenues une marque très populaire en produisant nos produits en grandes quantité, nous avons quand même gardé l’esprit initial de la marque. Nous continuons à travailler avec de nombreuses friperies dans le monde entier, en sélectionnant une pièce forte que nous déclinons dans des modèles uniques. » Kelly Byrne.

Aujourd’hui, la marque compte sur de nombreuses stars et influenceuses dont notamment les mannequins de Victoria Secret qui n’ont pas hésité à revêtir ses pièces lors du dernier festival Coachella. La créatrice est adoubée par la presse mode et s’est aujourd’hui fait une place incontestable dans le milieu de la mode accessible à tous.


« Nasty Gall a pour objectif de parler à la femme qui souhaite créer son propre style sans se soucier des codes. Elle peut mixer des pièces très différentes et rendre son look unique. C’est un esprit très L.A. ». Kelly Byrne.

Donc si tu veux toi aussi tenter l’expérience Nasty Gal, rendez-vous aujourd’hui sur la nouvelle plateforme dédiée à la clientèle française. Un bon moyen de trouver des pièces cool mais aussi de trouver une bonne dose d’inspiration grâce à un parcours hors norme, plein de détermination qui a conduit sa créatrice à un succès des plus incontestables.





By Léa Petit

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon