• Narjis Salil

« Earth Day » : les marques s’engageant pour la protection des océans

Être à la pointe de la mode sans avoir à détruire nos océans ? C’est bien possible ! Depuis quelques années, les questions environnementales se sont placées au cœur des préoccupations, si bien que les marques sont de plus en plus nombreuses à s’engager activement dans la protection de notre environnement. Zoom sur cinq marques qui s’investissent dans la protection des océans !



Le réchauffement climatique est incontestablement LA problématique majeure du XXIème siècle. Cette lutte est devenue essentielle pour beaucoup de consommateurs exigeant aujourd’hui des produits plus éthiques et plus respectueux envers l’environnement. Les marques l’ont compris : on veut du clean ! C’est pourquoi, elles sont de plus en plus nombreuses à se sensibiliser pour cette cause et s’engagent de diverses manières. À l’occasion de la Journée de la Terre, voici donc cinq marques de beauté et de mode ancrées dans une démarche plus respectueuse de nos océans !


Avec Adidas le streetwear se met au bleu !


Inscrit dans une démarche plus éthique envers l’environnement, Adidas est associée depuis bientôt six ans avec l’ONG environnementale Parley for the Oceans qui est engagée dans la lutte contre la pollution plastique des océans. Cette collaboration a donné naissance à un éventail de paires de baskets et de vêtements conçus à partir de divers matériaux recyclés issus de la pollution marine. La marque aux trois bandes a alors confectionné plus de 30 millions de paires aux technologies les plus innovantes et prometteuses pour un avenir presque sans plastique. Les produits de la collection «Primeblue» sont composés à partir d’un matériau recyclé du même nom conçu à 50% en Parley Ocean Plastic, une matière créée à partir des déchets récoltés sur les littoraux. Cette initiative ne cesse de repousser ses limites pour créer des pièces innovantes et convaincre les consommateurs à s’adapter à un nouveau mode de consommation en harmonie avec la planète.



Moins d’eau pour plus de jeans Levi’s !

L’industrie du jean est l’une des industries consommant le plus d’eau au monde, faisant alors de notre pantalon préféré la pièce la plus polluante de notre garde-robe ! Face à ce problème, le géant du denim Levi’s s’est alors démené pour trouver LA solution. C’est ainsi qu’a été créé en 2011 « Water<Less », un nouveau processus de fabrication qui a permis jusque-là d’économiser plus de 3,5 milliards de litres d’eau ! Une quantité qui n’est pas des moindres quand on sait qu’il faut entre 7 000 et 10 000 litres pour fabriquer un jean. Cette technique remplace l’habituel processus de finition permettant d’offrir un effet d’usure au vêtement et qui consiste à laver le denim à l’aide d’adoucissants. À la place, les jeans sont lavés grâce à des capsules de bouteilles et des balles de golf pour sécher le vêtement et ainsi économiser plus de 96% de l’eau utilisée dans le processus de finition initial. Afin de lutter davantage contre le gaspillage de cette ressource essentielle à la vie sur Terre, Levi’s s’est donnée pour objectif de concevoir 80% de ses jeans à partir de ce processus d’ici la fin de cette année.



La crème solaire de Biotherm, l’accessoire incontournable pour l’été !


Depuis 2012, Biotherm est engagée dans la défense des océans avec son programme «Water Lovers». Conscients de la part des effets nocifs des crèmes solaires sur les océans, la marque va encore plus loin en lançant des nouveaux « Laits Solaires Hydratants » plus respectueux de la vie aquatique grâce à leur formule biodégradable, mais également avec leurs flacons fabriqués à partir de carton et de plastiques 100% recyclés et eux-mêmes recyclables. Issus de la gamme nommée d’après le programme, Biotherm renforce davantage son statut de marque « Blue Beauty », concept holistique luttant contre le déversement de déchets dans les océans. Résistant à l’eau tout en protégeant des rayons UVA et UVB, ses nouvelles crèmes solaires sont les produits à absolument détenir dans votre sac de plage !



La Bouche Rouge, l’alliage parfait entre luxe et environnement

Savoir mêler esthétique avec respect de la planète, telle est la devise de la marque La Bouche Rouge. Ici, le plastique est blasphème ! Vous aurez plus de chances de trouver une aiguille dans une botte de foin que de trouver une once de ce matériau dans l’une de ses gammes. C’est dans cette approche qu’a été créé le «Sérum Noir», premier mascara en verre au monde avec une formule à 99% naturelle et sans aucun microplastique, grand ennemi des milieux aquatiques ! Même la brosse n’est pas en plastique : elle est faite à partir de fibres de ricin. Non seulement bon pour l’environnement mais également bon pour vous. Sa composition à l’huile de Jojoba et à la cire de Carnauba permet d’allonger votre regard sans abimer vos cils ! A vous le regard qui tue sans faire du mal à la planète. La particularité de cette marque ? Les rouges à lèvres, palettes, poudriers et les mascaras sont tous rechargeables afin de limiter au maximum le gaspillage des produits !



L’océan, la fontaine de jouvence de Daniel Jouvance

Essence même de ses produits, la protection du monde marin est un enjeu clef pour la marque de cosmétique marine Daniel Jouvance. À travers la « Fondation Daniel Jouvance – Institut de France», elle s’engage à œuvrer pour la préservation et le repeuplement des océans avec son programme «Cœur de Corail» qui a permis de transplanter plus de 10 000 colonies coralliennes en Indonésie. Pour réduire son empreinte environnementale, tous de ses produits sont biodégradables, recyclables et fabriqués sans silicone. Fabriquées en Bretagne, les formules sont directement issues des richesses de l’océan et sont naturelles à plus de 88% ! Composés à partir de nombreuses espèces d’algues, les produits de la marque tels que le « Soin raffermissant Buste et Décolleté » ou encore la «Crème Jeunesse Fondamentale» promettent de redonner éclat à votre peau tout en militant pour la protection des océans. Un engagement qui perdure depuis plusieurs années et qui n’est pas près de finir !


Ces marques ne sont que des exemples parmi tant d’autres. Nous pouvons observer depuis quelques années un essor de nouvelles pratiques et techniques pour créer des produits tout aussi beaux et efficaces sans pour autant provoquer de lourdes conséquences sur notre planète. Les enjeux environnementaux jouent de plus en plus un rôle crucial dans le choix d’achats des consommateurs et les marques en sont désormais conscientes : oui à la mode et aux produits beauté, mais non à la détérioration de nos très précieux océans !

0 commentaire
  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon