Voyager seul, la nouvelle mode !



Tu as envie de faire le tour du monde, tu as l’âme d’un Globetrotter mais personne n’est dispo pour partir avec toi, alors prends ton sac à dos et pars seul ! Oui partir seul n’est pas anodin et peut te faire peur mais c’est là que tu côtoies la liberté ! Alors voici quelques conseils pour un road trip sous contrôle.


Ce que voyager seul peut t’apporter :


Nous qui sommes millennials, voyager est pour nous source d’inspiration, d’ouverture et de respiration. En partant seul, tu vas pouvoir te recentrer sur toi-même, apprendre à mieux te connaitre et laisser ce stress quotidien derrière toi. En étant guidé constamment par les réseaux sociaux, les médias, nos amis et notre famille (qu’on adore bien sûr), il est souvent difficile de savoir ce qu’on veut vraiment. Nous forger notre propre avis, notre regard sur le monde, bref être nous-même à 100% et surtout sortir de notre zone de confort !


Alors pour avoir sauté le pas, tu peux me faire confiance. Cela peut être effrayant au premier abord alors qu’en vrai c’est incroyable. Et surtout n’aie pas peur de la solitude, car au final tu ne seras jamais seul très longtemps. Tu vas apprendre à t’adapter selon les cultures des autres, les différents fuseaux horaires et bien sur ton budget qui est très souvent petit.



Suivez le guide !


En parlant de zone de confort, n’aie pas peur de voyager seul maintenant qu’il existe plusieurs applications ou guides parfaits pour t’orienter sans aucune difficulté vers cette nouvelle aventure. Avec eux, tu vas pouvoir partir sereinement en toute sécurité !


Le petit routard : l’iconique guide de voyage qui te dit où dénicher un endroit pour manger à petit prix, ou dormir sans crainte et surtout les endroits à visiter et ceux qui ne méritent aucun détour. Tel Lara Croft ou Indiana Jones, il t’aide à y voir plus clair.

On l’a testé : je suis partie seule en Thaïlande et grâce à la compagnie de mon petit guide du routard, j’ai pu éviter tous les endroits « attrape-touristes » et connaitre les règles du pays. Car pour info, jeter son mégot de cigarette par terre est condamnable à de la prison en plus d’être mauvais pour l’environnement.


Lonely Planet : Si tu n’es pas de la team « Le petit routard » c’est que tu es « Lonely Planet » of course. Le plus avec ce guide, c’est qu’il existe en application mobile. Aussi pratique que le premier, il t’aide à y voir mieux dans ta quête d’aventure. Bon attention, la 4G n’existe pas partout alors n’hésite pas à prendre de temps en temps la version papier.


Dernier petit conseil guidé: quand on est une fille et qu’on part seule cela ne va pas être évident partout. S’il n’y a pas de soucis pour les pays occidentaux, les pays orientaux pourront te poser quelques problèmes. Eh oui, la place de la femme, n’est pas la même partout. Alors on te conseille de faire un tour sur Le guide de la voyageuse. Tu y trouveras tous les conseils pratiques pour voyager à travers le monde sans prendre de risque. Alors stop à la peur qui peut te freiner !


Accessible à tous :


En 2020, pas question que certains ne puissent pas goûter à cette aventure pour la simple et bonne raison qu’ils sont handicapés. Aujourd’hui, partir seul est accessible à tous et ça c’est vraiment cool ! Si tu es porteur d’un handicap, des sites comme le label « Tourisme et Handicap » te donnent des tuyaux en fonction de ta difficulté motrice. Tu peux également compter toi aussi, sur le Guide du routard et le Lonely Planet qui t’aiguillent sur les meilleurs endroits à faire faciles d’accès.


Alors voilà, on doit être honnête avec toi. Le seul problème que tu risques de rencontrer : c’est le risque de ne plus jamais vouloir rentrer retrouver une « vie normale » rythmée au métro, boulot, dodo.


By Audrey Chêne

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon