Fashion Week Jour 1 : Jacquemus apporte le sud à Paris (mais pas que)



Tu pensais vraiment qu’on t’expliquerait par A + B pourquoi est-ce qu’on aime tant Simon Porte Jacquemus, sans te parler de son dernier défilé ? C’était mal nous connaître !


Lundi 25 février, c’était peut-être un lundi comme un autre pour toi, mais pour nous, c’était surtout le point de départ de 10 jours de marathon de la mode (qu’on nous explique alors pourquoi est-ce qu’on appelle ça Fashion Week, merci). Avant Jacquemus, le label coréen Rokh a défilé, suivi des designers suisses derrière la marque Ottolinger. A 20h (heure marseillaise) on a pu assister au défilé prêt-à-porter femme automne-hiver 2019/2020.


Simon Porte Jacquemus et son équipe n’ont pas fait les choses à moitié puisqu’ils sont recréés un village typique du sud, en plein Paris. Tu les entends chanter les cigales ? Place Jacquemus, le primeur est ouvert, les fruits dégoulinent devant son magasin et le fleuriste a sûrement en sa possession les plus belles fleurs de la région.


@jacquemus

Côté musique, Jacquemus a opté pour la scène musicale française, qui plus est pour la musique urbaine, en choisissant les instrus de PNL avec Le monde ou rien, et de MHD avec La Puissance. La maison Jacquemus étant vraiment une maison familiale, qui revendique cette proximité et cette force, et cette envie de montrer au monde le talent de Simon, le choix de l’univers musical n’est pas étonnant. Pour rappel, Jacquemus avait également apporté son soutien à la chanteuse Aya Nakamura, et l’avait même habillée pour les Victoires de la musique : et ça tombe bien, puisque Aya était présente au premier rang du défilé, aux côtés de Tina Kunakey.


« J’aime tellement de choses, ne me résumez pas au Sud de la France, ne me résumez pas à la femme belle de la Méditerranée, parce que j’ai énormément de choses à dire. » Simon Porte Jacquemus.

Alors outre les couleurs qui sautent aux yeux, la lumière que Jacquemus nous apporte, on en apprend plus sur ses passions : l’art, la céramique, la nature, sa famille. On observe encore une fois la présence très forte du mini-bag ou des boucles d’oreilles oversize. Mais y’a-t-il cette fois-ci une pièce iconique, au même titre que son chapeau en paille XXL du dernier défilé féminin ? On a l’impression que cette fois-ci, c’est davantage un message qui a été passé, un univers global, un Simon Porte Jacquemus qui s’est encore un peu plus livré.


@jacquemus

Une chose est sûre, grâce à ses coupes superbement bien pensées, à ses vestes structurées, à ses pièces qui savent mettre en valeur la femme sans jamais en faire trop, Jacquemus créé de la mode, oui, mais de la mode qui se porte réellement, et dans laquelle on se visualise enfin. Merci Simon !




By Lily

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon