La crise YOLO, bonne ou mauvaise chose?



Heureusement pour toi, tu n’adopteras pas le même comportement et les mêmes principes tout au long de ta vie. Et il arrivera que parfois tu partes en vrille, comme ils disent, pour ton plus grand bien ainsi que celui de ta santé mentale. C’est ce qu’on appelle, la crise YOLO. You Only Live Once, pour tous les bilingues de notre cœur.


Elle survient le plus souvent après une déception amoureuse ou amicale, après un burn-out complet au boulot ou simplement une overdose de routine et de restrictions faites par toi-même. Tu vois à quoi ressemble un volcan qui se réveille après des années, voire des décennies, de sommeil ? Bah à l’heure qu’il est : c’est toi.


C’est simple, tout ce que tu croyais penser et devoir faire n’a plus aucune valeur à tes yeux car tu n’as pour objectif premier que de profiter de la vie de toutes les manières possibles et imaginables et c’est clair qu’on ne va pas te blâmer pour ça. En revanche, si tu étais du genre « Non on ne couche pas le premier soir », « arrête de faire ça, c’est dangereux », « calme toi sur l’apéro, il va t’arriver une bricole » et que, d’un coup, tu te mets à rentrer à 6 heures du matin en semaine après avoir batifolé avec l’un de tes 6 plans cul rencontrés sur Fruitz, c’est sûr que ton entourage va commencer à vouloir te prendre la température.


Et puis après tout quoi ?! C’est bien beau d’épingler des citations sur Pinterest genre « On a deux vies et la deuxième commence quand on comprend que l’on en a qu’une » si c’est pour se restreindre de toutes les folies qui font ta vingtaine et qui feront probablement ta trentaine.


Alors oui, la crise YOLO peut surprendre mais la première personne à qui elle est censée faire du bien, c’est tout de même toi. Ne te sens pas obligé(e) de la subir, de rentrer dans les rangs de la société en suivant des suggestions qu’elle te fait, te confortant dans l’effet de masse. Fais les choses pour toi et ne regrettes jamais rien. Parce qu’il est bien là, le problème. On s’ancre dans des principes, des clichés et des stéréotypes, on pense d’abord aux autres avant de penser à nous, on craint le regard et le jugement des gens et au final, quoi ? Tu te vois arriver à 50 ans et réaliser que tu n’as pas assez fait de folie ? Et ça, avant de partir t’acheter une moto pour faire le tour des villages de France sur une belle bonne crise de la cinquantaine. Non merci.


Ta vie, c’est maintenant. Alors même si tu es un peu hésitant(e) à te lancer sur des chemins qui te semblaient vraiment hostiles, tu ne le regretteras certainement pas car même les plus grosses erreurs font les plus grandes leçons. Tu en ressortiras plus fort(e), plus grand(e) et guéri(e) de ce que tu cherchais à fuir. Mais si c’est une rupture (par exemple) que tu essaies de panser, ne tombes pas dans le cliché du harem pour te défouler et te sentir presque sale par la suite. Vois ce nouveau célibat YOLO comme une renaissance qui t’aidera à partir à la conquête de la nouvelle personne que tu es devenue et celle que tu aspires à être. Suis tes désirs, tes envies et fais ce qu’il faut pour que TOI tu te sentes bien, quitte à en bousculer certains sur ton passage.


Évidemment, cette crise ne devra pas durer toute ta vie sous peine de te rendre absolument insupportable mais elle est essentielle au bon développement personnel de tout être humain. Elle permet de faire des mises à jour sur ce que tu veux dans la vie, ce qui te donne du bonheur ou au contraire, ce qui te saoule profondément.


Alors bon, c’est pas toujours évidemment, on te l’accorde. Parfois tu traineras la patte d’angoisse et de stress car tu agiras d’une manière qui ne te ressemble pas forcément. Mais si tu lâchais prise 30 secondes, tu remarquerais qu’on est toujours soi-même. Ce n’est juste pas la même partie de nous qui commande au cerveau.


Mais c’est pour ton bien et on te promet que tu vas faire des envieux et des envieuses ! Ton nouveau mantra à partir d’aujourd’hui ? YOLO.


PS : Évite de démissionner de ton boulot en baissant ton froc devant ton boss quand même et au milieu de l’open-space de surcroit, les vidéos sur internet, ça peut aller très vite.



By La Garçonne

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon