Un deepfake de Solidarité Sida avec Donald Trump



À l’occasion de la « Conférence de reconstitution des ressources du Fond Mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme » se tenant aujourd’hui à Lyon, l’association Solidarité Sida a décidé de nous alerter à sa façon. Postée ce dimanche, c’est une vidéo mettant en scène Donald Trump prononçant un discours dans lequel il se félicite d’avoir enfin éradiqué le SIDA. Un discours qui selon l’association pourrait devenir tout à fait réel si les moyens étaient réellement donnés aux acteurs de la lutte. C’est donc une fake news bien réfléchie, dans le but est d’inciter les chefs d’état à investir de manière durable dans cette cause mais surtout de rendre les traitements accessibles à tous pour cesser la progression du virus.


Avec plus de 3 millions de vues en 48h, c’est un pari réussi pour l’association Solidarité Sida. On y voit Donald Trump, prononcer un discours plus vrai que nature, gestes, mimiques, et façon de parler identiques pour un résultat plus que réaliste. Ce discours, il ne l’a bien sûr jamais prononcé. La vidéo a été réalisée grâce à un comédien, des modélistes 3D et des machines hyper sophistiquées. Tout ça, pour faire correspondre le visage de Trump, ses paroles et ses gestes dans ce court spot aux allures dignes d’une vraie conférence. En conclusion de la vidéo on peut lire : «Ceci est une fake news, la première qui peut devenir vraie si le 10 octobre prochain les chefs d'Etats s'engagent à rendre le traitement accessible à tous ». Car c’est aujourd’hui, à Lyon, que se jouait les gros enjeux économiques pour le SIDA, la tuberculose et le paludisme ».


De nombreux chefs d’Etat, dont Emmanuel Macron, ont participé à cette conférence afin de sensibiliser et agir face aux 16 millions de vies qui sont en jeu. À cette occasion, Emmanuel Macron a annoncé il y a quelques heures, une augmentation de 15% de la contribution française au Fond Mondial de lutte, soit 1 milliard d’Euros.


Le SIDA est une épidémie dûe au virus du VIH qui se propage extrêmement vite depuis les années 80, dont près de 770 000 personnes sont mortes en 2018 des suites d’une maladie liée au virus. C’est un chiffre en baisse de près d’un tiers depuis 2010 mais les chiffres de la contamination eux, semblent stagner, en France ils ont baissé de 7% l’an dernier. Une stagnation qui implique de nombreux facteurs, notamment le fait que notre génération, les Milllennials, se sentirait plus concernée par les problèmes tels que les grossesses non désirées, les IST et MST dont le VIH.

On déplore aussi un manque d’information qui place ce virus parfois loin de notre vie de tous les jours. C’est pourquoi on a décidé de te faire un petit récapitulatif des choses importantes à savoir sur le SIDA.


Il se transmet par voie sanguine : tout ce qui a touché le sang de quelqu’un contaminé et qui touche ensuite le tien présente un risque. On pense notamment aux seringues.


Il se transmet également par voie sexuelle, lors d’un rapport non protégé : par pénétration buccale, rectale ou vaginale. Pour retenir plus facilement, dis-toi que lorsque deux muqueuses sont en contact, il y a un risque.


Tu peux aussi avoir eu plusieurs rapports à risque et ne pas avoir été contaminé alors que le suivant te contaminera. Personne n’est immunisé contre le SIDA.


De plus, un risque de contamination existe entre une mère et son enfant si celle est porteuse du virus. Il faut aussi savoir que le SIDA est le dernier stade d’une contamination par le virus du VIH.


Avant ce deuxième stade, tu peux être « seulement » séropositif: le virus est présent dans le corps mais le système de défenses immunitaires est encore assez fort pour lutter. On peut donc être séropositif mais être ce que l’on appelle un « porteur sain », en revanche attention, on peut transmettre le virus.


C’est pour cela qu’il est primordial de se protéger des IST mais également du VIH lui-même, grâce à des préservatifs que tu trouveras en pharmacie ou grande surface, avec ou sans latex, en différentes tailles, masculins ou féminins, internes ou externes.


Depuis 2017, un traitement préventif est également disponible pour les personnes non contaminées: la PREP. L’idée, c’est « Un comprimé par jour vous protège du VIH ». On te conseille donc de te rapprocher de ton médecin traitant, du planning familial ou même te rendre en pharmacie pour avoir plus de renseignements sur la PREP.


Pour toujours connaitre ton rapport avec le virus, on te conseille aussi de te faire dépister régulièrement. Tu peux te tourner vers un médecin généraliste qui te fera une prescription remboursée à 100% pour une prise de sang ou également vers le Planning Familial de ta ville, celui-ci est gratuit.


Alors à l’occasion de cette journée de lutte contre le SIDA, prends soin de toi et surtout, sors couvert.


By Léa Petit

  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon