Les Femmes mènent la danse sur la Galaxie




Si la conquête de l’Espace est depuis peu, une histoire qui ne s’écrit plus uniquement au masculin, un pas de plus a été franchi aujourd’hui vendredi 18 octobre. La NASA a organisé, et cette fois ci avec succès, une sortie 100% féminine.


Cet automne, auront lieu les prochaines sorties spatiales selon l’agenda communiqué par la NASA. Si la plupart des équipes d’expédition sont mixtes, une d’entre elle est composée de deux femmes. On se souvient très bien d’une première tentative désastreuse suite à un problème de combinaison qui avait fait annuler l’opération... Mais aujourd’hui, il s’agit de deux américaines nommées Christina Koch et Jessica Meir qui sont sorties cet après-midi dans l’espace : une première mondiale.


Durant les 20 ans d’existence de la Station Spatiale Internationale (ISS), jamais deux femmes n’étaient sorties seules, dans l’espace. Et oui, depuis 1998 ou le début de la construction de l’ISS, 214 sorties ont eu lieu mais toujours en binôme homme-homme ou homme-femme. D’ailleurs, c’est un homme, Iouri Gagarine qui a été le premier à être envoyé dans l’espace en 1961, suivi de près par Valentina Terechkova, en 1963 mais dont l’Histoire ne semble pas avoir retenu son nom…


La NASA, qui compte de plus en plus de femmes astronautes, avait déjà voulu tenter l’expérience d’une expédition 100% féminine il y a de cela quelques mois mais faute de combinaison de taille adaptée, une des deux astronautes avait dû céder sa place à un collègue masculin. Il n’y aurait en effet que peu de modèles de combinaison pour chaque taille car chacune coûte très cher et est composée de plusieurs morceaux interchangeables, de façon à être totalement modulable pour chaque personne. Oui, on imagine que lorsqu’on se prépare à sortir dans l’espace, il vaut mieux être totalement à son aise, au moins à ce niveau-là. C’est donc à cause de ce fameux incident de combinaison que la NASA n’avait pas pu en mars dernier faire sortir ces deux femmes ensembles mais seulement Christina Koch.


Le but de la mission d’aujourd’hui ? Effectuer des réparations sur l’ISS, notamment y installer de nouvelles batteries lithium-ion et cette fois, ce sont bien Christina Kock et Jessica Meir qui sont allées effectuer ces travaux.


Et si un beau jour on ne parlait plus « d’expéditions 100% féminines » mais d’une expédition classique quel que soient les personnes envoyées dans l’espace ?


By Léa Petit



Sujets en lien avec cet article : La Nasa annule la première mission féminine à cause de la taille d'une combinaison...


  • White YouTube Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon